GENERAL
Lancement du projet U-Report Burkina Faso: engager les jeunes dans un dialogue constructif pour le développement du Burkina
avr. 11, 2016
PAR SANSAN HIEN
Défiler pour plus d'information

L'HISTOIRE CONTINUE

Environ 2000 jeunes venus de toutes les régions du Burkina Faso ont pris part au lancement officiel de U-Report démontrant de fait que le pays est prêt à expérimenter cette innovation au profit des enfants et des jeunes. U-Report est une application anonyme de SMS gratuite, interactive et simple qui permet aux jeunes burkinabè de parler de leurs besoins et ceux de leurs communautés à travers tout le pays et de prendre part activement à des changements positifs et constructifs.  Cette plateforme d’échange permet de compiler et d’analyser instantanément les opinions des adolescents et jeunes en information tangible et visuelle.

En envoyant le message « BURKINA » au 33 50 suivi de réponses à quelques questions, toute personne possédant un téléphone portable peut devenir un U-Reporter qui partage les points de vue et idées sur diverses thématiques de développement. "La mise en œuvre de ce projet vise à établir et renforcer le dialogue entre les jeunes mais aussi une communication entre les jeunes et les décideurs sur les questions de développement et les opportunités de participation des couches jeunes de la population", a déclaré Marc Rubin, Représentant Résident de l’UNICEF.

Au Burkina Faso, selon les statistiques de l’Institut National de Statistique et de la Démographie datant de 2014, l’âge moyen de la population est de 21 ans et la moitié de la population a moins de 17 ans. Les besoins et aspirations des jeunes sont immenses et complexes ; cette tranche d’âge, de la population de loin la plus importante au Burkina Faso pose d’énormes défis en termes de développement économique et social. La jeunesse burkinabè demeure attachée aux valeurs de dialogue et de participation au processus de développement de leur pays. Il y a donc lieu d’explorer les solutions qui permettront aux adolescents et aux jeunes de prendre part aux décisions les concernant et d’être des acteurs de changement et de développement de leur pays. Ainsi, l’UNICEF s’est engagé auprès du Gouvernement du Burkina Faso pour l’amélioration des conditions des adolescentes et des jeunes à travers une réponse appropriée à leurs besoins.

Pour le Ministre de la Jeunesse, de la Formation et de l’Insertion Professionnelles, «il est nécessaire, voire  impératif pour nous, en tant que garant  du bien-être de la jeunesse, de prendre en compte les préoccupations légitimes de cette couche sociale dans nos différentes actions et programmes de développement ». 

 C’est dans une ferveur des grands jours et en entonnant l’hymne national que les jeunes ont célébré le lancement de U-Report Burkina Faso. « Nous savons tous que le développement d’un pays ne saurait être une réalité sans une implication effective de toutes les couches sociales. C’est dans ce sens que nous saluons cette initiative qui nous permettra de renforcer notre participation au processus de développement de notre pays. U-report nous offre une tribune d’expression de nos préoccupations que nous pourrons traduire aux  autorités. Nous accueillons donc ce projet avec la plus grande joie et nous  invitons tous les adolescents et les jeunes à s’inscrire massivement à U-Report », a dit le représentant des jeunes.

U-Report fait partie des 04 initiatives d’innovation soutenus par l’UNICEF dans les domaines de la santé, de l’éducation, de l’eau potable et de la participation des adolescents et jeunes au Burkina Faso. U-Report est mis en œuvre pour renforcer les capacités des jeunes burkinabè à faire entendre leur voix et prendre une part active dans le processus de leur pays, renforcer les compétences de vie des filles et des femmes face aux pratiques traditionnelles néfastes, améliorer l’adoption des pratiques familiales essentielles, contribuer à la bonne santé maternelle et infantile et soutenir les interventions dans bien d’autres domaines pour des meilleurs résultats au profit des enfants.


IMAGES SÉLECTIONNÉES


ARTICLES ASSOCIÉS

ATTEINDRE LES POPULATIONS JEUNES DES ZONES LES PLUS ÉLOIGNÉES ET DÉFAVORISÉES: LES RÉGIONS DES CASCADES, HAUTS BASSINS ET SUD-OUEST ONT LEURS CLUBS U-REPORTERS
EN SAVOIR PLUS →
ATELIER DE CONCEPTUALISATION DE U-REPORT BURKINA FASO
EN SAVOIR PLUS →

ARTICLES ARCHIVÉS

FILTRER

LISTE